THIERRY COMPOSITEUR

Thierry Besançon a composé bon nombre d’œuvres pour orchestre. Certaines avec récitant, Le coq, la mouche et l’autour (1999), d’autres avec chœur et solistes, Et Natus Es (2005), Missa Ludus (2006) et Un matin sur le Mont Chevelu (2010), d’autres encore pour orchestre seul, Elliot (2000) et Fantaisie mécanique (2001). Sa saynète opératique Strigoaicaria est créée au Carnegie Hall de New York en 2011.
"Thierry Besançon développe un langage où l’inventivité occupe avec bonheur la première place. (…) un compositeur dont l’imaginaire - voire un certain surréalisme - tient le premier rôle."
J.L. Matthey, Unisono, 2007
Le monde de la musique pour orchestre à vent ne lui est pas non plus étranger. Hormis la fantaisie Big Jig (2007), Thierry a notamment écrit deux opéras: Dame Helvetia, commande de l’Exposition nationale 2002 et Landwehrland (2004). Citons également la cantate Post Tenebras… Lux? (2011), pour quatre solistes chanteurs et harmonie.
"Orchestrée de manière fine et maîtrisée, son écriture impressionne souvent par sa structure narrative et son ambiance. Comme une histoire racontée en musique, son langage musical dégage en même temps des émotions fortes et un univers cinématographique très présent."
Philipp Bach, chef d'orchestre, 2004
Pour le cinéma, Thierry a signé les partitions de trois films réalisés par Hugo Veludo: Loups, prix du meilleur court métrage suisse 2003, Coupé court, sélectionné au Festival de Locarno 2006 et In Memoriam, épisode de la série Sable Noir, diffusé en 2009 sur CANAL+. En 2008, il compose la bande originale du film Playmobils réalisé par William Christen, puis en 2011, celle du film Le lac noir, réalisé par Victor Jaquier. En 2013, Pascal Forney lui propose d’écrire la musique de son court-métrage maintes fois primé, Entre ange et démon.

Depuis quelques années, une nouvelle voie s’est ouverte au compositeur: l’intégration de la musique électronique dans la musique symphonique. Ce monde infini de nouveaux coloris lui inspirera des œuvres telles que A l’horizon de Janus (2012), Mécamorphose (2013) et l’opéra pour enfants Les Zoocrates (2017).

THIERRY CHEF D'ORCHESTRE

Fort d’une solide formation en direction d’orchestre, qui lui valut une mention spéciale pour son interprétation de L’histoire du soldat de Stravinsky, Thierry est invité à diriger diverses formations telles que l'Ensemble Symphonique de Neuchâtel ou l’harmonie Rencontre Passion Musique. Il dirige également le Sinfonietta de Lausanne lors des enregistrements de ses musiques de films. En outre, il fut pendant dix ans sous-directeur du Centre de percussions de La Côte, pour lequel il réalisa de nombreux arrangements. Depuis 2013, Thierry est directeur artistique de l’Orchestre symphonique de musiques de films Bande-Son, ensemble exclusivement voué à l’exécution de musiques de films.

THIERRY MUSICIEN

Parallèlement à son activité de compositeur, Thierry assume la fonction de percussionniste supplémentaire à l’Orchestre de chambre de Genève (OCG), ainsi qu’à celui de Lausanne (OCL).
En tant que pianiste, Thierry s’est produit en concert pendant plusieurs années avec le célèbre soprano Sophie Graf ainsi qu’avec l'orchestre de salon Les Délices de Suzy.
Durant ses études musicales au Conservatoire de Lausanne, Thierry remporta plusieurs prix, notamment celui de "Champion toutes catégories" à la deuxième finale des solistes vaudois (1994) et celui de "Champion suisse de vibraphone" (1997). Il fut titulaire d’une bourse de la Fondation Leenards en 2002.

A ce jour, Thierry enseigne le solfège au Conservatoire de Lausanne et la percussion à l’Ecole de Musique de la Ville de Lausanne.